ACTUALITE

N2 : Défaite 2-0 à Schiltigheim.

06 mai 2019 - 185

Dans un match crucial dans la course au maintien, les Belfortains se sont inclinés face à Schiltigheim. Il ne reste donc que 3 journées pour se maintenir en Nationale 2.

 

 

 

Dans un début de match intense, ce sont les Belfortains qui se créent la première occasion de but par l'intermédiaire de Yannick KONKI, mais son centre-tir est bien repoussé par le portier local dès la 5ème minute de jeu. La réaction Alsacienne ne se fait pas attendre avec une première alerte de l'ancien Strasbourgeois Benjamin GENGHINI à la 10ème minute.... qui ne manque pas son deuxième duel quelques minutes plus tard pour ouvrir le score. Piqué au vif, l'ASMB tente de réagir avec Ludovic SALINE mais sans réussite. On approche alors de la mi-temps lorsque Pierrick RAKOTOHARISOA trouve la barre de Jean NDJALKONOG qui effectuait son retour dans les cages. C'est donc menés 1 but à 0 que les Belfortains regagnent les vestiaires.

 

 

En seconde période, le match repart comme il a commencé, l'ASMB tente d'accélérer le jeu et n'est pas loin de revenir à la marque lorsque Benoit BARROS tente sa chance une première fois, puis Matthieu LEROUX dans un second temps, mais Guillaume GAUCLIN est dans une grande forme et permet aux Alsaciens de rester devant. Au tour de Jean NDJALKONOG de faire parler son talent en s'imposant devant César ZEOULA puis en remportant son face-à-face avec Raphael GHERARDI.

 

 

 

 

Le portier Belfortain ne pourra pas résister très longtemps... A la 74ème, Benjamin GENGHINI double la mise alors que les Belfortains poussaient pour revenir. Plus terrible encore, Ludovic SALINE écope quelques secondes après ce but d'un carton rouge suite à un tacle dangereux. Le suspense est donc arrivé à son terme et les locaux s'imposent 2-0.

 

 

Les joueurs d'Anthony HACQUARD ne comptent plus que 2 points d'avance sur Bobigny et auront fort à faire samedi à domicile face à Sainte-Geneviève. Rendez vous donc Samedi à 18h00 pour encourager le plus fort possible nos bleus !

 

 

 

Corentin RENAUDOT

Photos : Joël MIAS