ACTUALITE

Place aux féminines

11 décembre 2018 - 155

Retrouvez l'interview de Julien Buisson coach des U-15 F et U-12 F

Bonjour Julien, depuis combien de temps es-tu coach à l'ASMB FC?

Bonjour, je suis au club depuis 5 saisons.

 

Toujours chez les féminines?

Oui toujours avec les féminines, après j’ai eu plusieurs fonctions : responsable de la section féminine, coach des équipes Seniors F, U17F, arbitre, juge de touche, délégué…

 

Un homme multi-tâche! Et du coup, en tant que joueur, où as-tu évolué?

En étant jeune, j’ai joué à Méziré et Fesches le Châtel. J’ai arrêté de jouer assez jeune par manque de temps. J’ai repris en Suisse depuis la saison dernière où j’évolue en vétérans.

 

Cette saison tu entraines donc les U-15 F, ainsi que les U-12 F et les U-9 F. Peux-tu nous en dire d'avantage sur ce football qui attire de plus en plus de monde, notamment chez les plus jeunes?

Cette saison, je suis responsable de la formation des catégories U9F à U15F et éducateur de l’équipe U15F. Le niveau et la qualité de jeu évolue d’année en année. Cette évolution, vient du fait que les filles commencent le foot de plus en plus jeunes. Elles sont assidues, sérieuses et à l’écoute. La plupart des équipes, ont maintenant au moins 2 entraînements par semaine et certaines ont intégré des sections collège en mixité.

 

 

 


Comment se passe votre saison en U15F? Et en U12F?

La priorité avant le début de saison, était de constituer l’équipe dirigeante. Ma volonté a toujours été d’impliquer des joueuses Seniors F avec les équipes de jeunes. Pour la catégorie U12F, Dodo a tout de suite été partante. Elle est accompagnée d’Alain qui la guide et la conseille. Ce duo combine jeunesse et expérience, j’en ai donc l’entière satisfaction. Au niveau des U15F, nous sommes trois avec Céline et Jérôme. On échange énormément que ce soit sur les séances, les matchs… Je prends beaucoup de plaisir à collaborer avec eux.

Lors des réunions de début de saison avec les parents, nous avons insisté sur la progression individuelle et collective de chaque joueuse. Le contenu est beaucoup plus important que les résultats même si souvent, l’un va avec l’autre. On a vu une évolution match après match, ce qui est important c’est de retenir les erreurs effectuées pour ne pas les répéter et continuer à progresser.

Nous avons la chance d’avoir des équipes, qui vivent bien ensemble. Elles incarnent parfaitement les valeurs du sport : présentes aux entraînements par tous les temps, avec un bon état d’esprit mais surtout une bande de copines qui prend du plaisir à jouer ensemble et à faire les efforts les unes pour les autres.

Nous essayons de mettre des choses en place comme la journée d’intégration que l’on a faite mais aussi de les responsabiliser. Les U15F ont réalisé un vote pour désigner leur capitaine et vice capitaine de la saison en se basant sur la prestation de plusieurs capitaines différentes lors des matchs amicaux mais aussi de leurs discours. Courant janvier, nous allons mettre en place une sensibilisation sur les premiers secours pour les U12F et U15F avec l’intervention de deux joueuses Seniors F qui travaillent dans les soins médicaux. D’autres projets seront réalisés au cours de la saison.

 

C'est super, tu as de belles initiatives pour développer ce sport féminin. Que faudrait-il améliorer pour avoir un plus grand nombre de pratiquantes ?

Il faut que les clubs aient une vraie volonté de créer et développer les sections féminines. Dans le secteur, il y a eu beaucoup de création et de structuration ces dernières saisons. La mentalité de certains parents qui pensent que le foot est un sport de garçon va évoluer (malheureusement, je le dis pour l’avoir entendu plus d’une fois). Le foot féminin est une pratique en développement donc comme pour toute pratique dans cette situation, la communication est primordiale que ce soit au niveau des clubs, district, ligue… Nous pouvons être optimiste pour la suite car le groupe Canal diffuse à partir de cette saison l’intégralité des matchs de D1 féminine ce qui permet une forte exposition. L’année 2019 sera une année importante car elle verra la Coupe du monde Féminine se dérouler en France, en espérant que les coéquipières de Wendie Renard iront le plus loin possible pour donner envie aux jeunes filles de chausser les crampons à leur tour.


Souhaites-tu ajouter un mot?

Si cette saison nous avons la chance d’avoir de bons groupes, autant en qualités que dans la gestion, c’est grâce au travail réalisé lors des saisons précédentes avec les différents coachs, donc j’en profite pour remercier Maryline, Véro, Jess, Laëti, Carine, Romain… !!

 

 

 

 

Merci Julien pour cette interview forte de sens. Nous te souhaitons au nom du club à toi et toutes tes filles une bonne fin de saison et un bel avenir !

 

Benoît BARROS

Photos : Joël MIAS