ACTUALITE

La R1 a chuté !

26 novembre 2018 - 223

Retour sur le match de dimanche contre Vesoul

Quinze jours après la victoire probante à Besançon sur le score de 4-0 et la déconvenue du week-end dernier en coupe contre Pont-de-Roide 2, la R1 voulait rebondir.

 

Malheureusement pour nous, l'entame de match ne montrait pas que le message adressé par le duo BOUCARD - DEMUTH était rentré dans les têtes des joueurs. En effet, Vesoul a été dangereux dès le début du match et a même réussi à marquer sur sa première occasion avec beaucoup de réalisme. Sur une action d'école à la 7ème minute, l'ailier gauche débordait, puis ajustait son centre sur la tête de l'attaquant vesulien qui enlevait la toile d'araignée dans la lucarne d'EHLINGER. C'est à partir du quart d'heure de jeu que nous sommes enfin rentré dans le match. La domination fût alors belfortaine. Avec notamment un bloc haut, qui a récupéré des ballons dans le camps adverse et s'est montré dès lors plus entreprenant. En passant par les côtés et en offrant des centres par l'intermédiaire de BEYER ou en encore l'inévitable BRENET, le manque de présence dans la surface nous a été fatal. La plus grosse occasion a été celle de MUKENDI à la 35ème minute. Sur un bon travail côté droit et un centre de BEYER, l'attaquant belfortain se retrouvait seul face au gardien. Son geste audacieux à la Rabah MADJER était manqué. Le ton était donné et l'arbitre laissait beaucoup jouer malgré l'impact au milieu de terrain. En toute fin de première mi-temps, c'est encore Vesoul qui s'est montré le plus dangereux en heurtant la barre transversale sur une reprise de volée à la retombée du deuxième ballon.

 

 

La deuxième mi-temps reprenait sur un rythme similaire avec une nette domination belfortaine. A la 52ème minute, c'est encore BEYER qui était à la finition d'une belle action collective initiée par GAAG. Le belfortain à la chevelure dorée envoyait une frappe surpuissante que le gardien ne pouvait que repousser. Malheureusement pour notre équipe, personne n'avait suivi pour reprendre le second ballon. Trois minutes plus tard, c'était au tour de BRENET de faire parler sa patte gauche, mais son centre tir était une nouvelle fois repoussé par l'arrière garde vesulienne. Passé ce quart d'heure de domination, Vesoul a réussi à redresser la barre et le jeu a commencé à se stabiliser au milieu de terrain. Puis, le fait de jeu de la seconde période allait arriver. En effet, un défenseur adverse a repoussé le ballon de la main dans sa surface de réparation, mais l'arbitre n'a pas voulu se mouiller et a décidé de laisser jouer. Il ne s'est plus passé grand chose jusqu'à la fin du temps règlementaire. Une deuxième défaite d'affilée pour nos réservistes qui devront désormais faire plus pour espérer jouer le haut de classement. Nous nous retrouvons à 3 points du troisième et à 2 points du premier relégable.

 

 

Benoît BARROS

Photos : Joël MIAS