ACTUALITE

Les G-G flingueurs !

10 août 2017 - 969

Retrouvez l’interview de Maurice Goldman et d’Hervé Grasseler, le nouvel adjoint.

Maurice Goldman, qu’on ne présente plus, est toujours à la tête de l’équipe première après 15 années de bons et loyaux services, qui l’auront vu gravir les échelons des divisions de DH au National. En cette saison 2017/2018, l’équipe évoluera en National 2 (anciennement CFA), et aura un nouveau coach adjoint, en la personne d’Hervé Grasseler. Cet alsacien de naissance, passé par Mulhouse en tant que joueur. Il a continué sa carrière en tant qu’entraineur à Bartheneim et Guebwiller en Excellence chez les séniors, puis il est arrivé à l’ASM Belfort FC chez les jeunes en 2013. Après avoir entrainé les U13, les U19 Nat et les U15 Interligues, il s’est vu promu au poste d’entraineur adjoint de l’équipe première. Il gardera un poste chez les jeunes en tant que responsable des U15 Interligues. Nous avons rencontré ce duo en construction à la fin de la période de préparation, ils ont bien voulu répondre à nos questions...

 


 

Maurice, après tant d’années au club, tu auras tout d’abord fonctionné seul, puis petit à petit, accueilli un adjoint dans ton staff. Comment perçois-tu le rôle d’Hervé cette saison ?

 

MG : C’est compliqué pour lui, comme vous le dites j’ai toujours travaillé seul, il est vrai que je ne délègue pas beaucoup. Dans un premier temps, son rôle est d’observer mon travail afin de comprendre ma façon de fonctionner. Après, cela sera à lui de se bouger pour proposer des choses innovantes et de trouver sa place dans le groupe.

 

Et toi Hervé qu’attends-tu de ta collaboration avec Maurice ? Que penses-tu de ton intégration dans le groupe ?

 

HG : C’est riche pour moi, Je suis là pour apprendre au côté de Maurice qui a une forte expérience avec les séniors. Je viens des équipes de jeunes, donc je vais devoir vite m’adapter. Je pense que cela se passe plutôt bien, j’ai été tout de suite bien accueilli par Maurice et les joueurs. De plus, le stage de pré-saison à faciliter mon intégration au même titre que les nouveaux joueurs.

 

Comment fonctionne le binôme au quotidien ? Préparation des entrainements ? Des matchs ?

 

MG : Pour le moment je m’occupe de tout. J’ai quand même délégué à Hervé l’échauffement aux entrainements et en avant-match. Mais on adaptera la situation après le premier match, où je déléguerai davantage à Hervé.

 

HG : Maurice m’a laissé l’échauffement pour l’instant et j’ai amené ma touche personnelle pour l’échauffement d’avant-match. Les joueurs se sont bien adaptés à ce que je leur ai demandé, alors ils ont intérêt d’entrer correctement dans les matchs (rires).

 

Nous avons fait un retour sur le stage de pré-saison qui était une nouveauté dans l’histoire du club. Qu’en avez-vous pensé ? Comptez-vous renouveler l’expérience ?

 

MG : J’ai été surpris, avant on avait du mal à faire des stages parce que beaucoup de joueurs travaillaient mais c’est vrai que ça s’est très bien passé, tu vois les joueurs dans un autre contexte. Le mini-stage est donc une nouveauté et c’est positif dans le sens où c’est un gain de temps pour la cohésion d’équipe. Donc que du positif pour l’instant.

 

HG : Je pense que ce stage a été bénéfique dans l’intégration des joueurs. A titre personnel aussi, cela m’a permis de m’intégrer plus rapidement. Ce qui a été positif c’est que les joueurs ont adhérés à tout ce qu’on a proposé, il n’y a pas eu de creux où on se demandait « tiens qu’est-ce qu’on fait ? ». Pour moi, c’est une réussite et peut-être à renouveler dès cet hiver.

 

Hervé, tu franchis un pallier dans ta carrière d’entraineur, comment abordes-tu cette saison ?

 

HG : J’espère qu’on fera une bonne année, que le groupe vive bien, tout en apportant ma touche personnelle. Cela passera par les résultats. J’aimerais aussi réussir avec les U15 la saison que j’ai réalisée l’année passée.

 

Maurice, tu entame ta 15ème année en tant que coach de l’équipe première, avec quelles motivations et quels objectifs l’abordes-tu ?

 

MG : Quand t’es coach tu ne peux pas rester sur un échec, on est descendu donc le premier responsable c’est moi. Le club m’a laissé la chance de rebondir et de ne pas terminer sur un échec après tout ce que j’ai vécu au club. Avec les nombreux changements l’idée c’est de reconstituer un groupe, nous avons une nouvelle équipe donc c’est compliqué de remonter mais si on peut on le fera.

 

Trois mots qui caractérisent Hervé/Maurice sur ce premier mois de préparation?

 

MG : C’est difficile à dire on se connait a peine, déjà il semble curieux, passionné et disponible.

 

HG : Atypique, entrainant et exigeant.

 

Merci à Maurice et Hervé pour leur disponibilité, souhaitons-leur de bons débuts à Saint-Priest ce samedi.

 

Benoit BARROS / Romain DI VORA